Toilettes en entreprise : Quel message de propreté ?

Dans une entreprise, les entrepreneurs ou les associés peuvent ressentir à un moment le besoin pressant de se soulager. Ils ne devraient pas être obligés de se rendre hors de leur lieu de travail avant d’assouvir ce besoin. C’est pour cela que sont prévues des toilettes dans une entreprise. Il est donc aisé de comprendre que des toilettes mal entretenues peuvent porter un coup dur au travail et à l’hygiène. 

Importance de la propreté des toilettes

Les toilettes doivent être propres pour favoriser un cadre de vie sain. En effet, les toilettes sont en général les lieux de transmission par excellence des bactéries et des infections. Les entretenir régulièrement revient de ce fait à limiter autant que possible la propagation de ces virus et bactéries. Les membres pourraient alors profiter d’un cadre de vie sain pour travailler.

Lire également : Les étapes essentielles pour créer une entreprise en remote complet

Des toilettes impeccables augmentent le rendement. En offrant un milieu propice au travail, de telles toilettes permettent aux employés de donner le meilleur d’eux-mêmes et de ne pas être absents, par exemple pour arrêt-maladie.

Le niveau d’entretien des toilettes reflète l’image de votre entreprise. Dans la mesure où des toilettes propres indiquent le soin que porte non seulement l’employeur, mais aussi les employés à ce lieu, des toilettes insalubres montrent tout aussi bien l’incapacité du gérant à assurer à ses employés un cadre de vie épanouissant. 

A lire aussi : Les agences médias, atouts indispensables des marques en 2024

Inconvénients liés à l’insalubrité des toilettes

L’insalubrité des toilettes met mal à l’aise les membres de l’entreprise. C’est-à-dire qu’ils répugneront à se rendre aux toilettes en raison des odeurs nauséeuses, des déchets non évacués ou autre manquement à l’hygiène. Cette incommodité induit immédiatement un problème encore plus dérangeant. Effectivement, cette situation peut conduire certains membres de l’entreprise à se retenir de satisfaire leurs besoins. 

D’après plusieurs spécialistes, se retenir d’aller aux toilettes est un vecteur de plusieurs maladies, certaines pouvant avoir même des effets à long terme. Entre autres, il s’agit de la constipation, des hémorroïdes, de l’apparition de veines dilatées au niveau de l’anus. Ces maladies sont particulièrement douloureuses et pousseraient n’importe quel employé à prendre congé pour arrêt-maladie. Mais plus grave encore, pour ceux ou celles qui se retiennent d’uriner, il est possible que leur vessie s’use et perde ses capacités d’évacuation et de rétraction, et ce, de façon définitive.

Des associés extrémistes pourraient même porter plainte contre l’entreprise et en ressortir vainqueurs. Pour cause, ils pourraient accuser leur employeur de ne pas respecter l’une des conventions du Code du Travail qui stipule clairement de disposer de sanitaires bien entretenus.

Promouvoir une hygiène irréprochable sur son lieu de travail

Afin de pousser ses collaborateurs à participer à l’assainissement du cadre de vie, l’employeur ou un des employés doit poser des gestes dans ce sens. Il doit faire comprendre aux collaborateurs à travers ses habitudes que les toilettes de l’entreprise sont autant à entretenir que leurs toilettes personnelles. Pour cela, il ne doit pas hésiter à avoir recours à la brosse de toilette pour en récurer l’intérieur lorsqu’il laisse des traces.

Le gérant doit embaucher une équipe spécialisée afin d’effectuer un nettoyage mensuel, si possible hebdomadaire, des toilettes. Aussi, il doit veiller à ce que tous les sanitaires soient équipés de brosse et d’une chasse d’eau fonctionnelle. 

Sans compter qu’il doit sensibiliser ses employés sur le maintien en l’état des toilettes et le lavage des mains à l’eau et au savon ou au gel hydroalcoolique. Pour bien intégrer ce dernier élément, l’employeur doit équiper les toilettes de lavabos fonctionnels ainsi que d’essuie-mains.

Dès que l’une des chasses d’eau ne fonctionne plus ou que le débit d’eau des lavabos est inadéquat, il revient aux employés d’en faire part au gérant. Les employés devraient avoir un représentant pour exposer ce genre de soucis, ce qui serait non seulement la preuve d’une volonté de préserver un environnement sain, mais aussi celle d’une réelle organisation.

De plus, avec des actions simples, mais efficaces, un employé peut inviter ses collaborateurs à plus de salubrité. Il est question pour lui de nettoyer la cuvette des WC avec du papier hygiénique après les avoir utilisées, de laver ses mains régulièrement et de sensibiliser ses collègues à ce propos.

Dans une entreprise, l’employeur doit toujours s’assurer que ses employés bénéficient de bonnes conditions de travail et de vie. Il peut faire passer ce message en privilégiant l’assainissement des toilettes et en invitant ses collaborateurs à y participer.