Comment élaborer sa plaquette de présentation d’entreprise en bâtiment ?

La plaquette de présentation est un outil très important dans la communication d’une entreprise de bâtiment. Il s’agit d’un document qui présente les services de façon concrète et directe à la population cible. Son élaboration doit se faire de manière cohérente en tenant compte d’un certain nombre d’éléments primordiaux, car il n’est pas à négliger. Quelle est la procédure d’élaboration de la plaquette de présentation d’entreprise en bâtiment ?

La précision des objectifs et le choix d’un bon support

La définition exacte des objectifs permet à l’entreprise de mieux se positionner sur le marché afin d’atteindre sa cible. Pour cela, il faut s’interroger sur la cible en question, les attentes de cette dernière et les besoins de l’entreprise.

Lire également : Utilisez Outlook pour synchroniser plusieurs ordinateurs

Il faut rappeler qu’une entreprise spécialisée dans le bâtiment doit se préparer à offrir des services en rapport avec différents projets. Il peut s’agir :

  1. La construction et rénovation d’un bâtiment existant
  2. La réparation des dégâts des eaux
  3. Le désamiantage
  4. La maintenance électrique
  5. L’entretien de bâtiments existants
  6. La construction d’un nouveau bâtiment ou d’une extension
  7. Les aménagements spécifiques
  8. La rénovation de pièces, de façades ou de bâtiments, etc.

Connaître les attentes du client permettra de fournir dans la plaquette de présentation des informations qui attireront et qui conduira l’entreprise à un bon positionnement sur le marché. La charte graphique de l’entreprise est importante sans réaliser cette tâche. Elle doit se baser sur le respect des codes du métier du bâtiment. Il y a aussi un intérêt à rester authentique, original et unique : ces caractéristiques démarquent l’entreprise de la concurrence.

A lire également : Quel prix pour un encart publicitaire dans un journal local

En ce qui concerne le choix du support, cela dépend des objectifs de l’entreprise. Si l’entreprise opte pour une brochure qui sera tenue dans la main, le papier couché est recommandé. Il en existe plusieurs types : brillant ou mat. Et pour le grammage, un papier entre 300 et 350 grammes par mètre carré est idéal. 

Par rapport au format, un papier de format fermé A4 de 4 pages sera beaucoup plus pratique. Néanmoins, tout dépend du budget de l’entreprise. Si elle a les moyens, il serait esthétique d’ajouter de belles finitions comme le vernis relief ou le soft touch. Lorsque les photos s’y ajouteront, le rendu sera juste impressionnant et très attrayant.

La réalisation des contenus

Les contenus peuvent être des textes ou des photos. Dans une plaquette d’entreprise, les deux types doivent être présents. Pour la rédaction des textes, il y a une règle principale à suivre. Le discours doit être toujours orienté vers le client. Vous avez la possibilité d’apporter des précisions sur vos certifications, sur votre équipement de pointe et sur les compétences de vos équipes sur le chantier, mais cette précision doit se faire de façon brève. 

L’erreur à ne pas commettre est de trop parler de l’entreprise. Votre objectif doit être de répondre aux problématiques des clients, et de leur proposer des solutions. L’utilisation des termes percutants et précis vous donneront un plus.

En ce qui concerne les photos, elles doivent être de bonne qualité. Il y a donc un processus à suivre. Il faut les trouver d’abord. Il peut s’agir des photos ayant rapport avec l’entreprise ou celles que vous trouverez sur les banques d’image sur internet. Les images doivent respecter quelques caractéristiques fondamentales que sont :

  1. Le format JPEG
  2. La taille à déterminer en fonction de la taille réelle de l’image et du format de la plaquette
  3. La résolution 300 dpi
  4. La quadrichromie CMJN.

La création du design graphique

L’esthétique de la plaquette de présentation dépend du graphisme. C’est un élément tout aussi important que tous les autres. Il représente un appui et un soutien pour les arguments et accroît l’image de marque de l’entreprise. Des logiciels faciles d’utilisation sont conçus pour des créations graphiques. Il faudra aussi respecter deux principales règles :

  1. L’utilisation de trois couleurs maximum
  2. L’utilisation de trois typographies maximum

La relecture

Après avoir ajouté tous les éléments nécessaires, il est important de faire une relecture rigoureuse de la plaquette de présentation avant de l’envoyer dans le bâtiment de production. Car étant un outil de communication hors du commun, une simple erreur due à un moment d’inattention pourrait détourner le sens d’une phrase de la plaquette. 

Vous devez donc prendre le temps de lire entièrement afin de corriger les éventuelles erreurs, les fautes, les mots ou lettre oublies, les doubles espaces, les ponctuations, la reformulation des phrases et l’exactitude des contenus fournis.